Études·Designer graphiste

Faire-part de mariage

J’ai pu m’entraîner à réaliser un faire-part de « mariage » (PACS en réalité). Pas n’importe lequel d’ailleurs, puisqu’il s’agit du mien. Moins de contraintes ? Pas forcément, parce qu’il y a mon conjoint qui avait ses avis et idées, et soit il en disait trop (tout est possible, tout est réalisable, ouais ouais) ou bien pas assez (peut-être que, sans vouloir t’embêter, mais si tu pouvais, essayer seulement, qu’est-ce que t’en penses ?).

Par contre, excellent exercice pour clarifier ses idées. Comme le brief n’est pas clair, la seule contrainte fixe étant le papier et le format, on peut soi-même décider de tout changer, de recommencer, de s’auto-enquiquiner, du coup … il faut apprendre à se poser, établir les objectifs, les capacités, le temps que l’on peut y passer, etc… Et mine de rien, ça aide, pour évoluer et continuer à progresser.
C’était bien, de travailler pour moi. Mais j’suis pas simple comme cliente !

Faire-part (recto)Faire-part (verso)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s