Études·Designer graphiste

3 pages d’un calendrier #2

Deuxième essai pour un calendrier.

J’avais effectué ce devoir au mois de mai et je vous en avais parlé lors de la réception de ma note : petit rappel.
Pour cette deuxième tentative, je me suis contenté de faire les 3 pages demandées, n’ayant pas le temps nécessaire à consacrer à nouveau à la réalisation complète d’un calendrier.

J’ai donc pris le contre-pied de mon premier essai, exilant l’outil informatique (mise à part pour les dates). J’ai ainsi privilégié le dessin, via le crayon graphite, et la peinture, avec des feutres aquarellables.

Mon idée est de choisir un animal qui représente plus ou moins la saison et d’y associer des formes géométriques d’une couleur s’y rapportant.
C’est ainsi que les mois de Mai, Septembre et Novembre se voient respectivement doté d’un lapin, d’un cerf et d’un renard aux couleurs roses, marrons et oranges.
Le concept peut aisément se décliner sur les 12 mois, avec un oiseau en avril, un loup en janvier par exemple.

Personnellement, je ne suis pas forcément ravie de mon travail. J’ai du travailler vite pour rentrer dans le délai imposé par le devoir, c’est quelque peu frustrant de rendre un travail dans ses conditions chronométrée et être pénalisé si le professeur estime que le temps passé est inapproprié. Je me rends compte aussi que j’ai perdu quelques facilités en dessin à cause de mon arrêt d’un ou deux ans, comparé au temps où je pouvais dessiner tous les jours, ce n’est pas le même niveau : essayer de faire des dessins régulièrement.
Je pense que le premier essai ainsi que le second ont tout deux le même avancement et mériterait d’être retravaillé d’ici quelques temps avec des connaissances plus approfondies, peut-être un meilleur matériel si j’en ai l’occasion, et plus de temps que la limite de « 3h » imposée par le devoir.

 Calendrier

Note : 12,5

Commentaires :
C’est nettement mieux au niveau des compositions, de l’occupation de l’espace et il y a un thème plus intéressant.

Les dessins, dans un style classique, sont corrects. Par contre, au niveau de la finition, ce n’est pas une bonne idée de travailler avec le gris d’un simple crayon de papier et les feutres aquarellables ne vous ont pas permis d’avoir des aplats de qualité.

Publicités

3 réflexions au sujet de « 3 pages d’un calendrier #2 »

  1. Deux questions…
    1. « Des aplats de qualité » c’est à dire ? Qu’est ce qui fait la qualité d’un aplat ?
    2. Pourquoi le gris du crayon à papier est il mauvais pour ce qui est de la finition?

    pour ma part je trouve l’idée plutôt bonne.

    J'aime

    1. Merci beaucoup pour ton commentaire Christophe, je suis contente que l’idée te plaise. (:

      1. La qualité d’un aplat se définit plutôt par sa constance dans ce cadre. Par exemple là c’est au niveau des feutres aquarellables, on voit encore les traits de feutres que j’ai fait avant de les travailler avec l’eau. Je pense qu’il n’y aurait pas eu de problème avec de la véritable aquarelle.
      2. En ce qui concerne le graphite, je pense que le soucis vient de fait qu’un calendrier se veut commercial. Avec une copie, ou un scan, la qualité s’amoindrit. Je pense que le graphite s’utilise plus dans le dessin pur, avec un vrai temps de finition (pas la limite de temps d’un devoir).

      C’est là qu’on peut voir que le matériel aussi à son importance, qu’il faut de la diversité et de la qualité !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s