Lifestyle·Photographie

Un shooting photo

shooting /ʃu.tiŋ/ masculin

  • (Photographie) Séance pendant laquelle un modèle est photographié autour d’un thème défini par un photographe professionnel.

Faire un shooting photo, c’était un peu un rêve de gamine pour moi. Le genre de choses irréalisable quand on est ado (et mal dans sa peau) qui, un beau jour, devient accessible si on le veut bien. Alors j’ai créé l’opportunité.

Le choix du photographe était pour moi une évidence. Solenne Jakovsky est une photographe basée sur Paris que je suis depuis plus d’un an via les réseaux sociaux. Je vous présentais son travail la semaine dernière.
Le premier contact, c’est un simple mail. C’est à ce moment où j’ai expliqué mes petites envies pas très concrètes et en détaillant ce que j’aime plus particulièrement chez elle pour orienter nos idées là-dessus. A partir de là, on a pu échanger toutes les deux, sur sa vision, nos possibilités, poser la date et le prix. Solenne est un amour qui est à l’écoute et sur son clavier jusqu’au derniers moments si besoin.
Quand j’ai voulu préparer les vêtements à emmener, je me suis retrouvé avec trente-six fois trop de choses. Ni une, ni deux, j’envoie un petit mail et Solenne me conseille sur les matières et couleurs à privilégier selon l’ambiance choisie.

Jour J. C’est un peu bête mais une sorte de stress monte un peu en moi, j’ai vraiment envie que ça soit cool et j’ai peur que le résultat soit pas ce que j’espère. Non pas par rapport au travail du photographe mais plus en mes capacités de modèle. Arrivée chez Solenne, on discute un moment histoire de se mettre à l’aise, de remettre en place les idées, d’être spontanée devant l’objectif, de faire quelques réglages et dans la foulée on commence à shooter, de manière naturelle. Après coup, j’ai bien vu sur les premières photos que j’avais l’air -complètement- crispée et je comprend mieux pourquoi elle me demandait de faire des grimaces (pour détendre le visage il parait). Au fil des photos, reflets du temps qui a passé, je suis de plus en plus naturelle et je retrouve aisément des expressions ou des gestes qui me caractérisent.

J’avais choisie une formule plutôt complète, composée de photos d’intérieur, de lingerie/nu et de photos sur fond noir. Le prévisionnel était d’1h/1h30 … on a shooté pendant 2h30 ! Autant dire que c’était vachement agréable de savoir qu’en tant que photographe, Solenne préférait prendre son temps, saisir chaque possibilité et approfondir les thèmes plutôt que de respecter à la lettre un budget-temps. En plus de ça, Solenne réussit à jouer d’un savant mélange où elle te guide puis te dit de faire comme tu veux, de bouger, d’être spontanée puis « stop ! Refais comme ça, ouais. Un peu plus à droite ». Le juste milieu pour être naturelle sur les photos, retrouver des poses et expressions personnelles mais aussi la touche artistique du photographe où l’on se dit « ça, c’est de Solenne ». Combo gagnant.

Il faut savoir que, tout du long du shooting, Solenne ne montrera pas un seul bout d’une seule photo. C’est tout à fait compréhensible puisque le travail est loin d’être fini pour elle, derrière il reste du tri à faire et de la post-production. C’est donc quelque peu frustrant quand il lui arrive de s’exclamer que la lumière rend super bien, que les poses sont top ou que « celle-ci » en particulier sera génial ! Mais c’est vite rattrapé puisqu’elle envoie le soir même les planches pour sélectionner les photos.
Alors je m’attendais entre « 70 et 150 » photos et quelle ne fut pas ma surprise d’en découvrir 174. Et c’est là que je peux faire le reproche-ironique. Comment est-on censé choisir parmi toutes ces belles photos ? C’est atroce en fait. J’avais bien évidemment des photos coup de cœur mais j’avais envie de choisir autant de photos qu’il le fallait pour pouvoir retracer toute la séance. J’ai testé plusieurs méthodes pour réussir à choisir, j’ai même mis le chéri à contribution (qui, évidemment, choisissait d’autres photos que moi, donc en rajouter au lieu de m’aider à réduire la sélection), pour finir par imprimer, découper et tout étaler par terre. Et dépasser largement le nombre de photos de base mais c’est pas grave, Solenne a un super tarif dégressif pour les indécis-es comme moi.

Alors si jamais vous cherchez une expérience inédite, qui laisse d’excellents souvenirs ou bien que vous souhaitez offrir un cadeau qui sort de l’ordinaire, tentez le shooting photo !
Et je vous conseille à 1 000% de contacter Solenne (:

A (19) copie

A (26) copie

A (29) copie

A (35) copie

A (74) copie

A (75) copie

A (95) copie

A (114) copie

A (149) copie

A (115) copie

Publicités

6 réflexions au sujet de « Un shooting photo »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s