Écriture·L'imaginaire de mon esprit

lova, la vie

Lovalavie - EnteteV3

t’allais te fracasser l’existence, t’écrabouiller contre la réalité, te prendre en pleine face les exigences du monde, te perdre au milieu de cette foule. t’allais être détruite lova, t’allais être formatée, remise au goût des grands, rentrer dans le moule.
et puis le coup de foudre est arrivé, droit sur toi, pas moyen de l’éviter. celui qui te percute les neurones, qui te fout des décharges dans toute la tête, dans tout le corps. celui qui te bouleverse l’esprit. tu t’es retrouvée des bleus à l’âme, à ne plus savoir d’où ils viennent, sur toutes les facettes de ta personnalité. et certains de traits de caractère au bord du gouffre, complètement amorphe, qui ne pouvaient plus s’exprimer. comment t’as pu les ignorer si longtemps ? t’allais abandonner lova aux mains des autres. mais t’as ouvert les yeux sur la vie, comme une évidence, l’amour avait toujours été là. et tu t’es retrouvée.

t’as tout plaqué, ou presque. t’as allégé les pensées, t’as viré les obligations, par-dessus bord les a priori et cap sur l’intégrité. t’as recollée les morceaux de ta personnalité, t’as retrouvé un tempérament oublié, accompagné de doses de bien-être.
t’as annoncé aux autres ta (re)naissance. qui m’aime me suive ! t’as dit. pas grand monde t’as suivi, t’étais plus la même, trop rêveuse, trop bizarre, trop utopique, trop libre. t’étais trop pour eux et de trop dans leur vie. alors t’es partie. tu voulais vadrouiller ailleurs, découvrir quelque chose, qui fassent écho en toi. c’est les nouvelles rencontres que tu voulais, du beau monde, de la belle vie, des gens, du vrai, des sentiments inattendus, de l’inconnu qui vient à toi, de l’amour à ne plus savoir que faire, des sourires au monde et serrer les âmes contre ton cœur.

t’en as pris un coup de bonheur sur le cœur. tu pensais pas que tout ça existait, que tes yeux allaient voir autant de lumière, de couleurs, d’émotions, que tes pieds étaient capables de te porter si loin, si haut, hors du temps, que ton âme pouvait être adorée, respectée, embrassée et même que toi, tu savais pas que tu pouvais tomber en amour au premier regard. pas forcément l’amour, le vrai, le grand, le fort, comme on voit dans les films, comme on espère qu’il arrive. juste l’amour, le vrai, le grand, le fort, comme tu le ressens, dans l’instant présent, éphémère mais si intense.
t’as aimé à n’en plus pouvoir, à ne plus respirer, à en pleurer, à t’en péter les cordes vocales, à danser sous la pluie et passer des nuits sous les étoiles. t’as vécu l’inavouable, le grandiose, trop pour une seule vie, trop pour une seule personne. et tu partages, tu rends, t’en veux encore, et plus, t’es avide d’existence.

et maintenant t’es là. toujours perchée dans les étoiles, prête à tomber heureuse, à partager l’amour et les rires, sans condition. et maintenant t’es là et t’es vraiment toi, lova.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s